Je suis à la base une marketeuse … alors oui, le ciblage client fait pour moi des pré-requis pour réussir en photographie. Loin d’être une limite à votre développement, c’est en fait une force.

Qui êtes-vous vraiment ?

Le ciblage de votre clientèle fait partie des basiques, et va vous permettre de vous centrer vers des domaines qui vous parlent. Nous ne sommes pas faits pour tout photographier. Entre photographie de paysage, photo de mariage et photographe reporter, reconnaissez que ces univers n’ont rien à voir.

ciblage client pour vous professionnaliser

Par ailleurs, cibler c’est aussi créer votre identité pour que l’on puisse mieux comprendre votre domaine de compétences. Après tout, on aime aller dans un restaurant italien ou gastronomique. Et à l’inverse, on serait un peu perdu, voire déconcerté si le même restaurant proposait sur sa carte des plats gastronomiques français, des plats libanais et un menu coréen. Cibler son domaine véhicule ainsi une image d’expert et rassure vos clients. C’est normal d’ailleurs, car en vous spécialisant dans un domaine, vous allez considérablement vous améliorer et proposer un travail de qualité. Cela vous permettra à terme de vivre de la photo.

Ciblage client : tout part de vous !

J’aime à penser que rien n’est défini à l’avance. Tout par de vous, de vos envies, de vos domaines de compétences et surtout, de vos centres d’intérêts. Devenir photographe, c’est bien souvent travailler à son compte et cela implique de nombreuses heures de travail, beaucoup plus qu’avec une activité de salarié. Pour réussir en photographie, il faut de l’engagement, et cela passe donc par une grosse dose de passion.

Vous y êtes ?

Je vous invite donc maintenant à fermer vos yeux, à prendre de longues inspirations et … à voyager.

  • Si vous n’aviez aucune limite, aucune contrainte, vers quoi iriez-vous ? Qu’est-ce qui vous attire ? Les voitures, les enfants, la nature …
  • Quels sont vos centres d’intérêts ? La formule 1, la musique, la mer, la peinture …
  • Qu’aimez-vous au-delà des photos : vous aimez le relationnel, voyager ? Vous préférez une ambiance fête ou cocooning ?

Tout cela est à prendre en compte car cela va faire partie intégrante de votre monde. Ainsi on ne choisit pas de faire des mariages si on n’aime pas entendre Alexandrie, Alexandra tous les samedis soir et se coucher après minuit. Idem pour les séances photo naissance, elles durent 4 heures et vous allez devoir gérer des tout-petits. Il faut donc s’armer de beaucoup de patience et de douceur. Est-ce que cela correspond à votre caractère ? De même, si vous n’aimez pas le foot et les ambiances de match, pas la peine de devenir photographe sportif.

Et puis, il faut se rendre à l’évidence. Nous ne pouvons pas être bon partout ! Franchement, je ne vois pas comment sublimer un poulpe :-), et vous ? Je suis juste en admiration totale devant le travail de Franck Hamel. Un vrai travail d’artiste que seul un photographe passionné peut réaliser.

Franck Hamel photographe culinaire poulpe

Comment faire un bon ciblage client ? Le fil rouge

Maintenant que vous en savez un peu plus sur vous, voyons comment trouver un ciblage client qui vous convienne. Comme indiqué plus haut, rien n’est figé et vous pouvez choisir les domaines photographiques librement. Le tout est qu’il y ait un fil rouge.

  • Par fil rouge, j’entends qu’il faut donner du sens, de la valeur et surtout de la cohérence entre les univers. Faire de la photo de mode et de la photo corporate … j’ai du mal à voir le lien. Par contre, si vous choisissez de faire des photos d’enterrement de vie de jeune fille (EVJF), vous pouvez également proposer des photos de mariage.
  • Pensez également à la fidélisation de votre clientèle : si un client pousse la porte de votre studio une fois, c’est une très bonne chose, mais ce n’est pas suffisant. Un adage en marketing dit que c’est 10 fois plus difficile de faire venir un nouveau client que de faire revenir un client qui vous connaît. Pour fidéliser votre clientèle, proposez-lui des offres complémentaires. Pour ma part, je suis photographe grossesse, je propose donc en plus des photos de naissance, des portraits enfants et des reportages famille. Il faut dire que j’adore revoir les familles et les petits bout’chous qui grandissent si vite !

Idées de ciblage client

Vous allez voir, c’est très simple. Vous prenez une grande feuill et un crayon. Vous faites un premier cercle avec votre centre de compétence principal. Puis vous allez laisser parler vos envies, vos émotions et votre fantaisie pour découvrir de nouveaux domaines. Ensuite, posez-vous la question : « Si j’étais un client, est-ce que ces domaines ont un lien ? Est-ce qu’il serait logique d’avoir ce type de prestation ? ». Voici les univers que vous pourriez développer par exemple :

  • Photographie corporate, photographie CV, photo événementiel, photo industrielle et entreprise, trombinoscope
  • Photo culinaire, still life, packshot
  • Photographe sportif, photo de groupe sportif, suivi de sportif, packshot
  • Photographie de mariage, EVJF, photo de boudoir, portrait de femme, photo de couple, photo de grossesse, photo de naissance, photo d’enfants, reportage famille
  • Photographie de grossesse, séance photo bébé, photo enfant et famille, photo de boudoir

Cibler, est-ce renoncer ?

La réponse est clairement NON. D’une part nous n’avons qu’une vie et être au top dans un domaine demande beaucoup de temps. Donc en toute logique, il faut faire des choix.

Ce qui ne veut pas dire qu’après avoir passé 5 années à faire des portraits de femmes vous n’aurez pas envie de vous lancer dans des portraits d’hommes ou dans des photos de mode. Cependant au début, mieux vaut ne pas être trop multi-casquettes. Bien entendu, si vous avez le sentiment que vous avez fait le tour de votre cœur de métier, alors pensez à élargir progressivement votre domaine. A un moment donné d’ailleurs, vous aurez logiquement envie d’élargir votre horizon 🙂 .

A vous de jouer maintenant ! Rappelez-vous que vous êtes au cœur de votre projet. Ayez soin de choisir un domaine qui vous plaît car plus vous serez passionné par ce que vous faites, plus le résultat en sera magnifique. Bonne chance à vous et au plaisir de voir vos commentaires en bas de cet article.

Pour vous donner d’autres pistes, je souhaitais partager avec vous un livre que j’ai adoré : Webmarketing des éditions ENI. Je  vous le conseille vivement ! Cela a été ma bible lors de la création de mon activité photographique et il vous sera utile si vous avez besoin de conseils pour vous lancer dans la photo.

ENI Webamarketing cible et strategie Guillaume EOUZAN

Voir plus d'articles

Comment vivre de la photo et calculer ses coûts ?

vivre de la photo sachez bien vous vendre