Crèche parentale

La crèche parentale est une crèche bien particulière. En effet, elle permet aux parents de s’investir au travers du bénévolat et demande ainsi aux parents quelques petits efforts. Ainsi, les parents peuvent s’impliquer au quotidien, via des tâches administratives et comptables, ou en effectuant une permanence.

crèche parentale conseils de parents avec Karine Majet photographe

Pourquoi choisir la crèche parentale ? C’est un mode de garde parfait pour les parents souhaitant avoir un droit de regard sur le programme de la crèche, son fonctionnement et sur le projet pédagogique. En contrepartie, les parents participent au fonctionnement de la crèche en consacrant un peu de leur temps.

« J’avais à cœur de comprendre et de suivre l’éducation de mon fils. C’est pourquoi je me suis naturellement tourné vers la crèche parentale. En plus, le projet pédagogique me correspondait. »

Marc, papa de Léo 1 an

séance bébé Paris nouveau-né fille aux ailes d'ange photo de studio

Les pour de la crèche parentale :

  • En premier lieu, il s’agit d’une structure avec un projet pédagogique. Il est important de connaitre les caractéristiques du projet pour être en phase. A Viroflay par exemple (Yvelines, 78), le projet pédagogique est fondé sur les travaux du pédiatre Emmi Pikler. “Il est essentiel que l’enfant se découvre autant que possible. Si nous l’aidons à résoudre tous les problèmes, nous lui volons le plus important : son développement mental.” Le cas échéant, n’hésitez pas à contacter une autre crèche parentale
  • En deuxième lieu, un accompagnement des parents permettant de garder le lien parent-enfant, même après la reprise du travail.
  • Il s’agit également d’une structure sécurisée, dédiée à l’éveil de votre enfant.
  • De plus, les frais moins importants, du fait que certaines tâches sont effectuées par les parents.
  • Enfin, en cas de maladie d’un salarié de la crèche parentale (animatrice, auxiliaire de vie …), votre enfant continue d’être gardé. C’est un souci en moins !

Conseils de parents

En cas de maladie de votre enfant, vous pouvez demander un « congé enfant malade » auprès de votre employeur. Et pour compléter, il y a aussi les papys et mamys !

séance nouveau-né avec ses doudous Karine Majet photographe

Les contre de la crèche parentale :

  • Un des points très importants est qu’il s’agit d’un mode de garde qui demande du temps aux parents pour les tâches administratives et les permanences. Il ne faut pas sous-estimé cela.
  • Par ailleurs, la crèche parentale a une plus faible flexibilité sur les horaires et vacances scolaires, par rapport à une asssistante maternelle ou à une garde à domicile.
  • Il faut également prendre en compte la dimension collective de la crèche parentale. Ce qui implique que votre bébé peut échanger ses virus avec ses copains et copines. Par ailleurs, en cas de maladie, vous devrez garder votre enfant à la maison.

Conseils de parents

N’hésitez pas à rencontrer des parents qui ont mis leur enfant en crèche parentale. Vous pourrez leur poser toutes les questions et mieux comprendre le mode de fonctionnement ainsi que les tâches demandées aux parents.

séance photo de jumeaux se tiennent par la main Karine Majet photographe

Vous souhaitez faire des photos de votre enfant ?

Voir d'autres articles

Découvrez une séance photo grossesse !

photographe grossesse Rueil-Malmaison couple heureux Karine Majet photographe studio

Un autre mode de garde : la crèche familiale.

crèche familiale conseils de parents avec Karine Majet photographe