Vous êtes très nombreuses à m’envoyer des mails pour me demander comment devenir photographe nouveau-né. Bien souvent, vous êtes devenue maman et vous souhaitez vous lancer dans un projet autour des enfants, avec un changement de carrière à la clé. Dans vos mails, vous m’indiquez que vous avez peur de sauter le pas. C’est pourquoi je souhaitais vous parler de mon expérience pour que vous en sachiez un peu plus.

Photographe, est-ce un métier  ?

Commençons par un sujet qui me tient à cœur : la profession de photographe. J’ai mis un peu plus d’un an à me considérer comme photographe. Pourquoi ? Tout simplement parce que je souhaitais atteindre un certain niveau avant de m’autoriser à me sentir une « vraie » photographe. Et c’est surtout vrai dans le métier de photographe de nouveau-né, un domaine qui est très technique et nécessite énormément de formations.

devenir photographe nouveau-né comment se lancer conseils et astuces karine majet photographe

Avec le statut d’auto-entrepreneur, il peut être tentant de vous dire que vous allez tâter le terrain et voir comment évoluera votre activité sur les prochains mois ou années. Il peut s’agir également d’une activité à mi-temps ou en complément de la garde de vos enfants. Si bien sûr être passionné par les boutchou est nécessaire, il est néanmoins utile de voir un peu plus loin …

Peut-on devenir photographe ?

Quelque fois je vois des photographes qui vous mettent plein de complexes :-). « Toute petite, je rêvais d’être photographe » ou bien « J’ai eu mon premier appareil photo à 5 ans et là, ça a été le déclic ! ». Si vous voulez vraiment vous lancer, pas besoin d’avoir eu un coup de cœur il y a 15 ans, car c’est là, maintenant et concrètement, que vous avez besoin de vous montrer à la hauteur. Pas besoin d’être un photographe précoce 🙂 . Par contre, si vous changez de carrière, il faudra bien penser à vous former sur la prise de vue. N’hésitez pas à me contacter pour plus d’informations.

devenir photographe nouveau-ne-astuces et conseils de karine majet studio paris

A mon sens, on ne peut devenir photographe nouveau-né que si on s’investit vraiment. Penser que l’on peut faire cela de temps en temps me semble compliqué. Car vous allez le voir, être photographe naissance nécessite de consacrer du temps … mais aussi de l’argent. La partie financière, c’est souvent ce qu’on met de côté. C’est aussi la partie que l’on aime minimiser, histoire de se donner du baume au cœur. Et si on se disait vraiment les choses clairement ? Car c’est un métier et vous allez devoir faire des investissements en matériels, site webdécors et accessoires.

Quel nom choisir ?

Partons du basique … vous allez vous appeler comment ? Vous pouvez opter pour l’option « je me la joue discrète », en choisissant un surnom ou une petite phrase pour décrire votre activité. Certaines photographes ont ainsi choisi « Pepette photography », ou « Petit-peton ». Cela a pour avantage d’être anonyme et de ne pas dévoiler au grand jour votre nom. Plutôt pratique si vous souhaitez que votre nom n’apparaissent pas sur le web, pour garder un certain anonymat et scinder votre vie pro et perso.

Mais de plus en plus de photographes souhaitent justement se démarquer et apporter une touche personnelle à leur travail. Du coup, qui dit « personnel », dit qu’il faut un petit peu se dévoiler. La tendance actuelle est donc de mettre en avant votre nom et prénom. Dire qui vous êtes, c’est aussi un premier pas vers les familles pour les rassurer. Après tout, les parents vous contactent via votre site web, Facebook ou les réseaux sociaux. Il est donc important pour eux d’en savoir un peu plus sur vous. N’oubliez pas d’écrire quelques mots sur vous, votre famille ou votre projet artistique.

Devenir photographe nouveau-né, c’est créer son identité visuelle

Cela fait partie des incontournables. Décliné sous format web ou papier, pensez à votre logo dès la création de votre activité. Ce logo, cela va être votre prolongement. Il doit donc refléter votre personnalité tout en reprenant les éléments clés de votre domaine d’activité. Ayez à l’esprit que le tout doit être cohérent, tant en terme de dessin que de couleur. Il faudra aussi qu’il soit aussi joli sur un papier à entête que sur vos photos, car en général, vous vous en servirez en guise de copyright. Vous pouvez notamment trouver des logos à personnaliser à votre nom sur Creative Market.

identite visuelle a partir de modele de logo sur creative market

Combien dois-je investir ?

Vos dépenses touchent plusieurs postes. Car vous allez gérer votre petite entreprise et travaillez aussi bien sur sa notoriété (site web, logo, carte de visite), que sur vos offres (shootings naissance / bébé). A cela s’ajoute l’achat des matériels (informatique, photo, logiciel de retouche) des décors et des accessoires. Au total, il faut compter un budget de 10.000 € sur la 1ère année et 5.000 € sur la 2ème année, soit un total de 15.000 €. Je sais, vous vous dites que c’est énorme, mais sincèrement, c’est le minimum ! Cela ne tient pas compte d’un éventuel local ou d’achats coup de cœur type panier ou landau pour les photos de nouveau-nés. Pour être transparente avec vous, mes dépenses avoisinent plus les 30.000 € et cela a un impact direct sur votre rentabilité. Mais ça, je vous en parlerai une prochaine fois.

naissance grande sœur faisant un bisou à sa petite sœur dans un landau Karine Majet photographe

Les achats de matériels photo et informatiques

Si dans la première partie, le poste le plus lourd est la réalisation du site web et sa gestion (si vous passez par une société), là nous entrons dans le dur des dépenses. Pour la photographie newborn, vous avez besoin d’investir dans un appareil photo et des objectifs ainsi que dans du matériel informatique.

La plupart des photographes nouveau-nés utilisent un 24-70 mm. C’est un objectif très polyvalent et agréable à manier car vous pouvez prendre facilement des plans larges et des plans rapprochés. Le seul petit inconvénient que j’y trouve, c’est la légère perte de qualité par rapport à une focale fixe. Mais cela reste un incontournable, surtout si vous faites des photos du bébé seul et des photos avec les parents. Et sinon, vous pouvez opter pour un 50 mm ou 35 mm (f 2.4 ou 2.8) pour les photos de nourrisson sur le beanbag et un 100 mm si vous souhaitez faire des macros. Franchement, j’en fait peu car les parents sélectionnent en priorité les photos de leur bébé en entier. Donc, c’est à vous de voir si vous voulez investir dans cette optique, du moins, dans un premier temps.

devenir photographe nouveau-né petits pieds de bébé détail en macro objectif 100 mm karine majet

Créer votre univers avec les fonds de studio et accessoires

Une fois que vous avez choisi votre matériel, il s’agit maintenant de proposer à vos clients des décors. Il s’agit de fonds de studio ou bien de couvertures à placer sur votre beanbag. Les boutiques en ligne sont de plus en plus nombreuses … je sens que vous allez rapidement craquer 🙂 .

première année de bébé de merveilleux souvenirs

N’oubliez pas de vous former

La photographie de nouveau-né est tout un art, et pour arriver à bien positionner les petits bébés, vous allez avoir besoin de vous former. Ces formations parlent du posing de nouveau-né ainsi que de la sécurité des nourrissons et de leur bio-rythme. Vous y apprendrez aussi comment faire les retouches photos, une étape indispensable et complémentaire au shooting pour devenir photographe nouveau-né complet.

Pour plus d'informations

Voir plus d'articles

Bien gérer son budget, c’est un premier pas pour bien réussir. Et ce n’est pas facile dans cette jolie profession où on a plein de coup de coeur 🙂 .

maitriser son budget photo conseils d'une photographe pro

Comment animer efficacement votre présence sur les réseaux sociaux ?

animer les réseaux sociaux pour les photographes