...
famille sur écran qui ne se parle plus

Parent accro aux écrans, comment décrocher ?

Vous êtes un parent accro au smartphone ? Tant mieux, je me sentirai un peu moins seule. Il faut dire que c’est devenu presque un réflex, dès le petit déjeuner. Mais comment faire un break pour rester dans la « vraie vie » et profiter pleinement de nos enfants ?

My Precious !

On ne s’en rend pas très bien compte au départ, quand on est en couple, à deux, chacun avec son smartphone. Ça parait si naturel. Dans les transports en commun, à midi pendant la pose déjeuner ou le soir dans le lit. Où est le mal ? 

C’est un moyen de communiquer avec ses amis, de s’informer ou tout simplement de s’amuser et de souffler un peu par rapport au stress du boulot.

Sauf que quand bébé arrive, cela change tout

maman regardant sont téléphone pendant que sa fille dessine
petite fille de un an jouant avec des balles en bois et qui sourit

Bébé 3.0

Après la naissance, on adore son smartphone et on mitraille son bébé avec. Un sourire, une coupe de cheveux sympa. On enchaîne sur un petit film pour garder son rire en mémoire. Le smartphone est à portée de main, on ne saurait plus vivre sans. Et bien sûr, pendant que votre boutchou est dans son cosy, vous êtes confortablement installé dans votre salon et regardez avec attention votre bébé. Oups, non, votre écran ! C’est si tentant !

Et une petite question : vous décrochez quand ? Parce qu’au final, quand je réfléchis à ce que je regarde, c’est tout sauf super important : une soi-disant maison au-dessus d’un rocher qui est en fait un photomontage, un chien qu’on a habillé avec jeans et un bonnet, des news que j’oublierai aussitôt lues.

Et mes enfants qui grandissent, ils sont où ?

C'est grave docteur ?

Je vous dis cela car je suis maman de deux adorables filles et que j’ai lancé un an après la naissance de ma deuxième fille mon activité photographique. Or, lancer une activité professionnelle cela demande de travailler 7 jours sur 7. 

Je me suis rendue compte dernièrement qu’entre mon PC, la tablette et le smartphone, il y avait certains weekends qui passaient très vite. Mon premier reflex a été d’avoir mauvaise conscience. Mais cela n’aide pas. Ensuite, je me suis demandée comment être moins dépendante des « J’aime » sur Facebook et Instagram. Et quand on exerce une activité à son compte, on est toujours un peu la tête dans le boulot. Même le weekend et pendant les soirées.

Tous ces petits cœurs, ça fait toujours plaisir !

smarthone toujours avec nous pour prendre une photo de bébé
boite avec timer pour garder des aliments et objets pendant un temps donné.

Oui, je suis une addict !

Et un jour, je suis tombée sur une pub ventant les mérites d’une petite boite transparente : avec un timer dessus. Une sorte de coffre-fort relooké pour mettre des cookies mais aussi le fameux téléphone : le Kitchen safe.

Alors au début je me suis dis :  « Top, quelle bonne idée ! » Mais au final, si une famille m’appelle pour prendre rendez-vous et que le téléphone est dans la boite, je serai très énervée. Ça peut marcher pour les cookies … mais pas pour mon smartphone-chéri. Alors, il me fallait un plan B. Et là, j’ai pris conscience que j’étais addict. Je tremblais et ne me sentais pas bien si je ne pouvais pas voir mon smartphone et ouvrir de temps en temps une application.

Combien de temps passez-vous sur vos écrans ?

Petite question : connaissez-vous le temps que vous consacrez aux écrans ? smartphone + tablette + télévision ?

Êtes-vous un parent accro au téléphone ? Dites-moi que je ne suis pas la seule !

parenst sur leur smartphone ignorent leur bébé
limiter le temps d'écran pour les bébés de moins de trois ans

Comment décrocher de son smartphone ?

En tant que parent accro au téléphone, peut-on arrêter d’être la main sur son smartphone ? Personnellement, je ne pense pas que cela soit possible. D’ailleurs, j’ai été chez une personne de ma famille qui habite en province, à la campagne, dans un merveilleux endroit où l’on ne capte pas. C’est une zone protégée sans réseau, sympa ! J’avoue, j’étais totalement déboussolée, moi, la parisienne. 

Pas de réseau, pas de news, pas d’appel possible. Je me suis sentie revenir à ma jeunesse où on devait appeler d’un téléphone fixe ou d’une cabine. C’est vrai ça, comment je faisais avant ?

Ne pas suivre ma page Instagram, ne pas pouvoir être connectée au monde … quel supplice !

Quelques conseils pour limiter le temps d'écran

Alors le temps du retour, je me suis dit qu’il devait bien y avoir un entre-deux.

  • J’ai décidé depuis quelques semaines d’arrêter de suivre en temps direct les commentaires sur les réseaux sociaux.
  • Idem pour les emails : au lieu de les traiter au fur et à mesure tout au long de la journée, je m’accorde des moments pour y répondre et je traite tous mes mails en même temps. En plus, je fais ça depuis mon PC, ce qui est beaucoup plus rapide que depuis mon smartphone.
  • Et les Like ? Je vous remercie tout d’abord pour prendre le temps de Liker certaines photos ou articles, c’est très gentil à vous. J’essaye maintenant de ne plus les suivre en temps réel car je me suis rendue compte que je pouvais passer 2h, le téléphone à la main.
  • Quant aux petites sonneries qui m’informent qu’une news vient de tomber, j’essaye (je dis bien « j’essaye ») de ne pas succomber à la tentation de regarder mon téléphone. Mes filles sont bien trop précieuses à mes yeux pour passer en second.

Et pour vous, c’est quoi votre truc ? Vous mettez votre smartphone sur Silencieux ? Vous l’arrêtez complètement ? Vous mettez votre téléphone en mode "Ne pas déranger" ou en mode "Sans distraction" ?

parent accro aux écrans et enfant triste

Prenez le contrôle de votre smartphone

Si vous n’avez pas encore regardé le temps que vous passez chaque jour sur votre smartphone, c’est le moment ! Retrouvez toutes les informations sur votre consommation en allant dans Paramètres et Bien-être numérique. Vous pouvez notamment voir le temps passé à téléphoner, à regarder vos messages ou à surfer sur les réseaux sociaux. 

Si vous passez 3 heures par jour sur les écrans : que feriez-vous de plus pour vous faire plaisir ? Du sport ? Voir des amis ?

Bien-être numérique

Par ailleurs, vous pouvez programmer votre téléphone très simplement, pour ne pas être dérangé continuellement. Cela fait partie des fonctionnalités du Bien-être numérique. Evitez les tentations trop nombreuses en paramétrant votre smartphone en mode Silencieux ou Sans Distractions. Cela a changé ma vie ! 

  • Mode Coucher : vous définissez une heure à laquelle votre téléphone s'éteint automatiquement. Fini les notifications en pleine nuit !
  • Mode Sans Distractions : mettez en pause les alertes de vos applis Instagram, Vinted, WhatsApp pour être plus concentré
  • Ne Pas Déranger : vous ne recevez des notifications QUE des personnes et applications importantes
  • Gérer les notifications : acceptez les alertes des applications que vous avez sélectionnées

Plus zen

Et au final, il m’est arrivée un truc étrange : je suis moins stressée. A la fois maman et photographe accro au téléphone, j’étais sans cesse entre deux endroits, entre deux moments. Au parc avec mes filles et en train de lancer une offre spéciale Fête des mères. Je perdais beaucoup de temps car travailler depuis son smartphone n’est finalement pas top. 

Mieux vaut se consacrer à une tâche calmement et sereinement, plutôt que de le faire à moitié. Idem pour le soir : je préfère leur faire un gros câlin plutôt que de poster un article à 21h. Je programme mes articles pour me libérer du temps, quel bonheur !

Au final, m’éloigner un peu du téléphone m’a permis de revenir au moment présent

photographie d'un bébé avec son papa portrait à deux karine majet photographe
bébé de deux ans utilisant un smartphone

Limiter le temps d'écran de vos enfants

C’est pourquoi je vous invite à préserver également vos enfants d’un temps trop long sur les écrans. Bien sûr, il ne faut pas tout interdire, mais avoir conscience de leur impact sur notre relationnel, notre corps et notre vie est déjà très important.

Pour les plus petits, les conséquences portent aussi sur leur apprentissage et leur relation aux autres. En tant que parents, nous n’avons quelque fois pas en tête tous les impacts. Comme le souligne l’AFPA, les effets des écrans sur les enfants sont désormais connus et identifiables : troubles du sommeil, solitude ou difficulté scolaire. Alors autant les éviter.

Pour être moins seul face à ce problème de société, l’UNAF propose des conseils aux familles pour que le numérique puisse être mieux géré.

Un peu moins d'écran pour un peu plus de jeu, de partage et d'éveil avec votre enfant

Vous avez une question ? Vous souhaitez réserver ?

Articles similaires

Seraphinite AcceleratorOptimized by Seraphinite Accelerator
Turns on site high speed to be attractive for people and search engines.