...
des parents reviennent à la maison après la naissance de leur fils

Comment gérer les premiers jours avec bébé ?

Ça y est, c’est du sérieux. Votre vente est bien arrondi, vous sentez votre boutchou vous donner des coups de pieds, pousser à gauche, à droite. Bref, vous allez bientôt pouvoir faire la connaissance de votre tout petit, et partager les tout premiers jours avec votre bébé. Quelle belle aventure !

Devenir parents

Je me souviens combien j’étais paniquée et heureuse, à l’idée de pouvoir enfin serrer contre moi ma petite puce. Découvrir son visage, prendre ses petites mains dans les miennes. Et surtout, quel bonheur de la poser contre moi et de la sentir s’endormir, apaisée. De ne faire qu’un avec elle. Devenir parent, cela vous transforme vraiment.

Alors maintenant que c’est du concret, que le prénom est choisi et que tout le monde attend le Jour J, que faut-il savoir pour bien vivre les premiers jours de bébé ?

En tant que maman, il me semblait important de vous en dire un peu plus sur l’après grossesse. Histoire de vous sentir moins seule

L'effet Waouh !

Déjà, préparez-vous à l’effet Waouh !!!! Vous ne le connaissez pas ? Si, si, impossible d’y échapper. « Qu’il est beau ! « , « Qu’il est petit !« , « Oh, quel beau sourire ! « , « Il ressemble tellement au papa ! ». Alors vous pouvez prendre ces phrases, les mixer et vous allez voir, on va vous les répéter dix fois par jour. En temps normal, tout va bien.

Après tout, c’est normal qu’il ressemble un peu au papa, non ? Mais comme vous êtes fatiguée, que le post-accouchement est difficile à gérer, que vous n’avez pas dormi et que les hormones ont brusquement chuté, cela peut vous agacer. Personnellement, ce manque d’originalité dans les compliments, ces petites phrases oh combien répétitives me rendaient dingue !

Et personne pour me demander comment j’allais ou me donner un coup de main avec le bébé. Non, tout le monde venait prendre un café, prenait notre bébé dans ses bras et pouf, à 18h, quand il commençait à se réveiller et à devenir plus compliquer à gérer, je me retrouvais seule avec mon mari.

Aussi essayez de prendre un maximum de recul. Restez zen en limitant par exemple les visites à la maison les premiers jours. Car il faut qu’en même penser à vous.

portrait bébé garçon dans une caisse en bois vintage Karine Majet
un papa s'occupe de son bébé à la maison après le retour de la maternité

Vous n'êtes pas seule

Jusqu’à maintenant tout le monde s’extasiait sur votre ventre arrondi. Vous aviez droit à toutes les attentions de votre entourage (mais pas des utilisateurs des transports en commun). On vous posait plein de questions, sur vous et le bébé.

Quand le centre du monde change

Bref, vous étiez au cœur de toutes les discussions entre copines et à la cafétéria. Mais maintenant que le Jour J est passé, c’est fini. La star, c’est votre boutchou et lui seul.

Ne jouez pas à la super-héroïne

Et oui, je n’y peux rien, tout le monde craque pour eux ! Alors il va falloir vous ménager et vous faire chouchouter encore un peu, si vous le pouvez. Aussi, ce n’est pas la peine de jouer à la super-héroïne. Je vous le dis tout de suite, car l’objectif c’est de durer. Si au bout de 3 semaines vous êtes raplapla, cela sera la catastrophe.

Sachez compter sur votre entourage

Par exemple, proposez que votre conjoint prenne le relais une nuit par semaine. C’est d’autant plus facile que les pères disposent désormais d’un congé paternité d’un mois.

Vous pouvez également solliciter votre sœur ou votre mère pour garder votre bébé sur des demi-journées. Oui, il faut maintenant exister pour soi et surtout, reprendre des forces.

Le risque sinon, c’est de vous retrouver en chemise de nuit à 13h, ayant grignoté une tartine à 6h du matin et n’ayant pas eu une minute depuis. Je me souviens de mes débuts de maman !

Dites-vous qu'il y a plein de solutions et que vous n'êtes pas seule

Quand j’y repense !

Ma fille prenait son biberon en 1h (voir un peu plus), le rot mettait 40 minutes à venir et ensuite j’enchaînais sur des berceuses pendant près d’une heure, tout ça avec une césarienne. Si vous faites le calcul, comme un bébé mange environ toutes les 3 à 4 heures, cela me laissait peu de temps pour dormir.

Bref, avec le recul, je pense avoir été un vrai zombi les deux premiers mois de mon bébé. Du coup, n’hésitez pas à partager les tâches ou à avoir quelques moments pour vous reposer.

Et surtout, n’ayez pas mauvaise conscience à ne pas être collée à votre bébé 24h/24

Même si certains papas sont moins doués au début pour enfiler un body à votre tout petit, vous allez voir, on prend vite le pli

Nounou de nuit

Si vous êtes vraiment fatigués, et je parle aussi de votre conjoint, demandez l’aide d’assistante maternelle pour vous aider la nuit. Plusieurs organismes prennent en charge votre bébé le soir et la nuit, à votre domicile. Contactez La compagnie des Familles, Nurse de nuit ou Nounou décalée, pour une garde ponctuelle de nuit.

De plus en plus de jeunes parents font appel à ces services. Certes, cela a un coût, mais qui sera largement compensé. 

Par ailleurs, avec l’expérience, les garde d’enfant de nuit ont l’habitude de gérer les nourrissons. C’est pourquoi, ne soyez pas vexée si votre tout petit dort plus et crie moins qu’avec vous, sa maman. Prenez également en compte que si vous allaitez, votre bébé pourra plus souvent vous demander à manger que s’il est en présence d’une autre personne.

N'attendez pas d'être au bout du rouleau pour vous faire aider. C'est tout à fait normal d'être épuisée, surtout les 2 premiers mois

un bébé pleure dans les bras de sa maman

Suivi médical en centre ou à domicile

Arrivée à la maison, vous allez peut-être vous sentir un peu seule et moins rassurée qu’à la maternité. Pas de panique ! Pour vous aider à prendre le relais en douceur, vous pouvez demander les conseils de la PMI (centre de Protection Médicale Infantile) près de chez vous ou d’un pédiatre. Des médecins spécialisés pour les nourrissons assureront le suivi médical, la pesée de votre enfant et effectuerons les vaccins.

Vous pouvez également faire appel à une sage-femme à domicile. Elle vous suivra ainsi que votre bébé pendant les premiers jours après la sortie de la maternité. Pour cela, il suffit de faire la demande durant votre séjour à la maternité. C’est vraiment top car vous pouvez lui poser toutes vos questions et vous n’avez pas besoin de sortir pour les soins et la pesée.

La sage-femme à domicile : même en ayant une césarienne, vous pouvez en bénéficier

Le pesée de votre bébé

En parlant de pesée, si vous ne voulez pas sortir deux fois par semaine à la PMI, vous pouvez également louer des balances dans les pharmacies. C’est très pratique ! 

Les premiers soins de bébé

Vous allez voir, il n’y a pas tant de choses à faire. On vous recommande de donner un bain à votre enfant tous les 2-3 jours. Si vous le faites plus souvent, la peau de votre bébé risque de peler et d’être plus sèche.

Vous allez effectuer les soins avec le sérum physiologique (nez, yeux, si besoin) et aussi et surtout, autour du cordon ombilical qui tombe généralement au bout de 10 à 15 jours.

portrait de bébé quelques jours après la sortie de la maternité, shooting naissance avec Karine Majet

Les premières visites de la famille

Je tiens particulièrement à ce point car c’est un point sensible. Les premiers jours d’un nourrisson sont extrêmement délicats et il est important de ne pas le faire passer de bras en bras si des invités sont malades.

Vous n’avez pas la possibilité de le soigner d’un rhume aussi simplement que si c’était un adulte. Le mieux est donc d’expliquer gentiment à la personne enrhumée qu’elle pourra le prendre une prochaine fois, quand elle ira mieux. Et s’il y a des tout-petits qui vont à la crèche ou à l’école, alors mieux vaut ne pas les laisser trop longtemps à côté. Quand je vois toutes les maladies qu’ont eu mes filles lors de leur première année de maternelles !

Là encore, il ne s’agit pas d’être déplaisant, mais simplement d’expliquer que le bébé est encore petit et fragile

Gardez votre bébé près de vous

C’est une très bonne nouvelle : le nouveau carnet de santé préconise de faire dormir son enfant dans la chambre des parents jusqu’à ses 6 mois.

Bravo ! Franchement, cela me fait tellement plaisir d’entendre cela. En tant que photographe spécialisée dans les nouveau-nés, et en tant que maman, je suis persuadée qu’il est primordial que le lien parents-enfant ne soit pas rompu pendant les siestes.

Isoler son boutchou dans sa chambre, cela représente un véritable choc pour lui. Pensez donc ! Votre bébé a vécu corps à corps avec vous pendant 9 mois. Il a entendu votre voix, vos sons.

Il a bougé avec vous. Il ne faisait qu’un avec vous. Et là, le silence l’entoure, l’immobilisme le saisit, la fraîcheur de la pièce l’envahit.

Pour qu’un nouveau-né s’endorme paisiblement, il lui faut de la chaleur, une présence à ses côtés et surtout du contact

une maman fait un câlin à son bébé nouveau-né à la maison

Comment gérer les débuts de l'allaitement ?

Vous avez commencé à prendre des conseils à la maternité auprès d’une sage-femme, c’est très bien. Si vous voyez que votre enfant a du mal à téter, ou que vous avez mal, surtout n’attendez pas l’apparition de crevasses.

Demandez plusieurs avis car il n’y a pas une seule bonne méthode pour allaiter. C’est à vous de juger si la position de votre bébé est bonne pour prendre votre sein et de l’ajuster. 

Allaiter, cela s’apprend

Contrairement à de belles idées reçues, l’allaitement n’est pas si simple que cela, aussi bien pour les mamans que pour les bébés.

Je discute beaucoup avec de jeunes mamans qui sont stressées à l’idée de ne pas donner assez de lait à leur bébé ou d’avoir mal pendant la tétée. Si vous rencontrez quelques petits soucis, n’attendez pas trop longtemps et parlez-en rapidement auprès de votre pédiatre, sage-femme, de la PMI ou d’une conseillère en lactation.

une maman allaite à la maison pendant les premiers jours avec son bébé

Idées reçues sur l'allaitement

C’est facile

Oui et non. Facile car vous pouvez allaiter quand vous le souhaitez. Mais plus difficile à gérer car votre bébé mange beaucoup plus souvent et vous devez vous isoler pendant l’allaitement.

Allaiter, ça ne fait pas mal

Sous des airs de 100% naturel, on vous dit que l’allaitement se passera forcément bien. Et bien non ! En fonction de la forme de votre téton et de la façon dont votre bébé place ses lèvres, vous pouvez avoir des crevasses. Demandez conseils car il existe des solutions.

  • Revoyez la position de votre bébé.
  • Aidez-le aussi à bien placer ses lèvres.
  • Soignez vos blessures en appliquant du lait maternel ou une crème cicatrisante adaptée.
  • Achetez des bouts de sein en silicone, surtout si vous avez des bouts de sein courts.

Un bébé sait téter tout seul

Faux. Certains bébés aspirent beaucoup d’air car ils placent mal leurs lèvres.

Connaissez-vous le frein de langue ?

Faux. Certains nouveau-nés ont une attache sous leur langue qui les empêche de bien téter. Une opération chirurgicale rapide est alors conseillée.

On ne doit pas faire de rot à son bébé quand il est allaité

Faux. Certains bébés avalant beaucoup d’air pendant la tétée, il est important qu’ils fassent un rot. Cela peut être un moment calme de 10 minutes, où votre bébé est allongé sur vous.

Un bébé allaité ne fait pas de RGO

Faux. Aussi soyez vigilant et traitez les reflux gastriques en prenant conseil auprès de votre médecin.

Comment savoir si votre bébé mange suffisamment ?

C’est une grande angoisse pour les parents. Les premiers jours de votre bébé sont marqués par la fameuse question « Combien de grammes a-t-il pris » ?

Pour les parents qui ont choisi le biberon, c’est assez facile de voir l’évolution des quantités de lait bu. Si votre bébé est agité plus que d’habitude, s’il pleure régulièrement ou s’il a du mal à s’endormir après avoir mangé : alors c’est peut être parce qu’il a encore faim. Testez de temps en temps 30 ml de plus et vous verrez s’il est plus calme.

Par contre, pour les mamans qui allaitent, c’est plus compliqué. S’il ne prend pas de poids, peut-être que votre lait n’est pas assez nourrissant et qu’il faudra compléter par un lait artificiel.

Les premiers jours de bébé sont une belle aventure qu’il est important de prendre sereinement, sans paniquer. Vous allez apprendre à vous connaître l’un l’autre, cela va être merveilleux. Mais pour cela, il faut un brin de patience

une maman fait un câlin à son fils dans ses bras Karine Majet

Les premières photos de bébé

Et si on parlait d’un sujet que j’aime tant ! Les photos de nouveau-nés. La naissance de ma fille a été un véritable choc émotionnel. Bien sûr on se prépare pendant 9 mois, mais ensuite, il y a tellement de bonheur.

J’ai pris beaucoup de photos de ma petite puce, bien souvent sur mon lit ou dans le salon. Bien entendu, ce n’était pas des photos exceptionnelles en termes artistique, mais elles me permettent de me souvenir de tous ces si beaux moments qui me paraissent maintenant si lointain.

 

Aussi je vous conseille de prendre des photos et des petites vidéos. Car avec le temps et nos vies trépidantes, nous avons tendance a oublié si vite combien ils étaient chous

photo de faire-part petite fille en barboteuse bleu lavande dans un panier

Séance photo de naissance

Entre temps, j’ai changé de carrière professionnelle et je me suis lancée dans la photo. Du coup, pour ma deuxième fille, j’ai vraiment voulu avoir des photos avec des poses et des mises en scène.

J’ai le plaisir de vous accueillir dans un studio photo situé près de Paris, un shooting Naissance, Bébé ou Famille.  Si vous souhaitez vous aussi immortaliser les premiers jours de votre bébé, contactez-moi. Tous les accessoires, les décors et les tenues de bébés sont fournis.

Vous avez une question ? Vous souhaitez réserver ?

Articles similaires

Seraphinite AcceleratorOptimized by Seraphinite Accelerator
Turns on site high speed to be attractive for people and search engines.